Catégories
Société

Biens spoliés, la France peut mieux faire

PARIS-MATCH – Le musée d’Orsay devra peut-être bientôt décrocher “La Falaise d’Etretat après l’orage” de Gustave Courbet et le Louvre, se séparer du triptyque de Rubens “L’érection de la croix” pour les restituer à leurs légitimes propriétaires. Dans cette enquête publiée dans Paris Match le 20 mars 2014, les héritiers de ces tableaux volés par les nazis pendant l’Occupation ne sont pas si difficiles à retrouver que ça. Depuis Tel-Aviv, Gilad Japhet, un généalogiste israélien en a identifié deux en quelques clics en allant sur les bases de données généalogiques sur Internet…

Par Guillaume de Morant

En presse écrite et à la télévision comme réalisateur, je mène de front deux activités : le journalisme et la généalogie. Je sépare et je réunis ces deux passions au gré de l’actualité, au fil des rapprochements possibles. L'enquête dans le passé est souvent nécessaire, elle met en lumière les postures des sociétés, fait comprendre les migrations d'hier et explique celles d'aujourd’hui. Je publie régulièrement dans divers magazines des articles sur des sujets d'actualité et de société qui me passionnent, souvent liés à l'histoire, à la généalogie ou aux deux. J’observe, je commente et j'écris avec la volonté de poser mon regard hors des frontières habituelles, extra-muros…