Catégories
Culture et Vie Pratique

Antoine de Galbert, collectionneur franc-tireur

Héritier de la famille fondatrice de Carrefour et créateur de La Maison Rouge, Antoine de Galbert a consacré sa fortune à l’art. Ses choix, décoiffants parfois, radicaux toujours, ont façonné une collection unique. Article paru dans Mieux-Vivre Votre Argent.

Catégories
Article Culture et Vie Pratique Économie

Rolling Stone / Stephan Eicher contre vents et marées

Même au plus fort de la pandémie, l’Helvète n’a rien lâché, organisant en Suisse une tournée dépouillée dans des lieux insolites, à tarif libre. Nom de code : le Radeau des inutiles.

Sur le billet du concert, il était écrit Programme de bien être avec musique, vin et nourriture. Et c’est juste : en cette douce soirée de fin d’été, le paysage qui s’offre aux yeux pousse à la détente. Entre Lausanne et Vevey, l’or mat et le vert anglais des vignes du Lavaux, le gris-bleu du Léman, le brun sourd des montagnes, et au loin quelques touches de neige éternelle. On se croirait dans l’un des tableaux alpins du maître du genre, Alexandre Calame, peintre suisse du 19e siècle. A un détail près : au premier plan de ce panorama en cinémascope se dresse un radeau. Un vrai radeau de bois, comme suspendu au-dessus du lac, face aux montagnes. Sur le radeau, Stephan Eicher. 

Ce soir-là, le prolixe suisse donne le dernier concert d’une tournée qui sort de l’ordinaire. Autofinancée, sans tourneur, sans billeteur, en plein air. Tarif libre, boisson et repas compris. Au plaisir des yeux s’ajoute donc celui du palais, puisque chacun des 70 spectateurs assis sous les tilleuls a reçu en arrivant un coffret de bois, préparé par Gilles Wannaz, vigneron ami d’Eicher, et propriétaire des lieux. Au menu : du Gruyère et du vin de Lavaux, évidemment, et d’autres petites choses délicieuses, terrines, gressins, fraises… Eicher grimpe sur le radeau, accompagné des fidèles Simon Baumann à la batterie, Simon Gerber à la basse et Reyn Ouwehand au piano. Pas de rideau, pas de coulisses, pas de chichis. “Je vous préviens il n’y aura pas de rappel, parce qu’on fait comme on veut” glisse, entre deux chansons, un Eicher très souriant, déjà comblé. La playlist s’égrène, les bouteilles de vin tournent. Le concert dure une heure ou deux, on ne sait plus, on a oublié le temps. Tout juste noté qu’entre le début et la fin du concert la nuit s’est invitée au spectacle, et qu’une guirlande de lumières s’est allumée tout autour du lac. On rentre à l’hôtel plus détendue qu’après un massage zen. 

Musiciens : 1 – Pandémie : 0. 

Stephan Eicher en Lavaux, dernier concert de la tournée du radeau des inutiles, septembre 2021 (c) Sandrine Chesnel.

(la suite dans vos kiosques)

PS : cet article a été distingué par la revue de presse de France Inter le 2 novembre (à partir de 4’30)

Catégories
Culture et Vie Pratique

Itinéraire d’un street activist

En deux décennies, Nicolas Laugero Lasserre est devenu l’un des plus gros collectionneurs français de street art. Un militant aussi, qui n’a cessé d’œuvrer pour faire connaître et reconnaître ce courant artistique aujourd’hui plébiscité. Article paru dans Mieux Vivre Votre Argent

Catégories
Culture et Vie Pratique

La ferme en folie

Pour sauver son élevage, le dernier du village  de Garrigues, dans le Tarn, David Caumette a  lancé un cabaret-auberge à la ferme. Depuis,  la salle ne désemplit pas. D’étranges animaux à plumes ont pris leur quartiers… Un reportage pour VSD de Jacques Duplessy avec des photos de Denis Meyer.

Catégories
Culture et Vie Pratique

Grande braderie dans l’archéologie préventive

Les excavations nécessaires aux travaux publics peuvent mettre au jour des vestiges majeurs, recouverts depuis des siècles par des sédiments… ou les faire disparaître à jamais. L’archéologie préventive permet de sauver une part de ce patrimoine. Mais le désengagement de l’État français depuis 2003 affecte durement ses missions. Dans le Monde Diplomatique (avril 2019)