Catégories
Article Extra-Muros actualité Politique Société

Télémédecine : derrière « Sauv Life », le business contestable d’un médecin de l’AP-HP

Pour désengorger les urgences, le ministre de la santé pousse les « unités mobiles de télémédecine », officiellement opérées par une association, Sauv Life, qui envoie, via le 15, des infirmiers dotés de mallettes de télémédecine au chevet des patients. En coulisses, cette expérimentation soulève des questions sur le niveau du service rendu, le coût et les procédures de commande publique. Contre-enquête sur un chouchou des médias.

Pour Mediapart

Catégories
Société

Permis de shoot à l’héroïne pure

Aux Pays-Bas, depuis 1998, l’État distribue gratuitement de l’héroïne médicale aux toxicomanes invétérés. Le résultat ? Une meilleure santé pour les usagers et plus de tranquillité pour les habitants des seize villes où se déploie ce programme. Pour récupérer leur dose, Siegfried, Stephan, Ève ou Rick se rendent au centre de Tilburg trois fois par jour. Une expérience interdite en France.

Catégories
Article Extra-Muros actualité

Juillet 2022 : les actus d’Extra Muros

Il y a les questions que personne ne se pose, et auxquelles nous, à Extra Muros nous faisons une mission de répondre. Par exemple, avez-vous déjà réfléchi au rapport entre religion et Fashion Week ? Philippe Clanché l’a fait pour vous dans cet article de La Vie, et c’est en réalité l’occasion de se pencher sur le rapport de la religion au vêtement, qui est loin d’être anodin !

Du côté des soutanes, Timothée de Rauglaudre poursuit sa série pour le site Les Jours, qui vient de publier ses deux derniers épisodes sur la Communauté Saint-Martin. Timothée s’est aussi posé la question du rapport entre écologie et théologie, un sujet qui l’a mené à rencontrer le pasteur Stéphane Lavignotte pour La Vie.

A Extra Muros, on aime aussi se poser des questions profondes : le bonheur et l’amour ne sont-ils pas les deux mamelles de toute vie ? Mais que faut-il en attendre, dans le fond ? La question s’est posée en préparant Les Dossiers du Canard, un numéro d’été dédié à « l’amour à tout prix », qui a quelque peu douché nos envolées lyriques. Entre les coachs de séduction, les « wedding planers » et les vendeurs de sextoy, l’ensemble du collectif a contribué à fouiller dans tous les recoins de l’économie amoureuse, un bien gros mot qui ne semble pas, finalement, déboucher sur un bonheur sans ombrage.

Le bonheur : autre point d’orgue recherché cette fois-ci par le trimestriel Témoignage Chrétien, et pour lequel Séverine Charon est partie en quête. Elle s’est d’abord penchée sur les indices de bonheur proposés par plusieurs organisations internationales, puis elle s’est demandé pourquoi, systématiquement, le bonheur virait au cauchemar dans les romans de science-fiction.

Et quand la science-fiction rattrape le monde moderne, c’est souvent pour se poser la question de la capacité des robots à remplacer l’être humain : Judith Chetrit publie dans le numéro de juin de Capital un article sur le succès d’Exotec, une licorne française qui robotise de nombreux entrepôts en France et dans le monde.

La légèreté n’est pas toujours de mise dans les sujets traités par les membres du collectif. Rentré en France, Jacques Duplessy poursuit son suivi de la guerre en Ukraine en observant l’évolution de la situation militaire et humanitaire. Il s’est notamment penché pour Reflets.info sur le rapport d’un think tank anglais, qui montre que les agences des Nations-Unies et les ONG internationales ne pèsent que 6 % dans l’aide apportée aux Ukrainiens. En réalité, c’est la mobilisation locale qui constitue l’immense majorité de l’aide. Et parmi ces donateurs, Jacques a recueilli le témoignage de riches mécènes suisses qui ont versé anonymement 900.000 euros à une ONG ukrainienne.

De son côté, notre experte du continent Africain Laurence Soustras a posé la question du défi de l’indépendance alimentaire pour l’Afrique, dans le magazine Emile.

La guerre et ses conséquences, c’est un sujet abordé par Stéphanie Fontaine, lors de son entretien avec l’économiste Mathieu Plane pour la revue du Trombinoscope. Après le Covid, la guerre provoque des chocs macroéconomiques de grande ampleur. Impact sur la croissance, l’inflation, le pouvoir d’achat et crise énergétique… la quête de bonheur n’est plus qu’un petit point à l’horizon. Dans la même veine, Anne-Claire Poirier raconte dans les pages de la Gazette des Communes comment la hausse de la précarité énergétique renforce le rôle des collectivités, alors même que ces dernières se trouvent essorées par la crise sanitaire et la hausse des factures d’énergie. Pour le média Vert, notre collègue s’est aussi intéressée aux superprofits des énergéticiens et au Paquet climat européen. Enfin, Séverine Charon poursuit sa série sur la décarbonation des collectivités territoriales pour la Lettre du cadre, en se penchant sur le rôle des cantines ce mois-ci.

Et puis s’il y a une chose que l’on aime par-dessus tout à Extra Muros, c’est enquêter et parfois, rouvrir les vieux dossiers. Antoine Champagne, roi des Internets, suit de près la question des ransomware, cette technique qui consiste à pirater des données et empêcher les utilisateurs d’accéder à leurs fichiers personnels tant qu’ils n’ont pas versé une rançon. Dernièrement, c’est La Poste Mobile qui en a fait les frais. Le hic ? Les données exfiltrées sont diffusées sur Internet et cette fois-ci, ce sont deux fichiers clients composés de plus de 900 000 lignes qui ont fuité… Mais La Poste n’est pas la seule victime : avec Louis Carzou, Antoine raconte dans l’édition du 20 juillet du Canard Enchaîné comment une très chic étude notariale du 8e arrondissement parisien vient de voir se répandre sur la toile plus de 12 000 documents confidentiels !

Antoine s’est aussi penché sur Avisa Partners, cette société suspectée par Mediapart de publier des milliers d’articles de lobbying. Les dirigeants, qui niaient leur capacité même à produire autant d’articles, ont pourtant laissé traîner des documents prouvant le contraire… Trois articles publiés sur Reflets.info, démontent les arguments de la société et prouvent à l’aide de deux documents qu’Avisa propose des offres commerciales dans laquelle elle décrit par le détail sa force de frappe, en termes de nombres d’experts et de capacité de rédaction.

Louis Carzou, qui parfois se prénomme aussi « Jérôme Canard », a pour sa part plongé dans les méandres des négociations télé pour le Canard Enchaîné. C’est l’adaptation d’un manga viticole, « Les Gouttes de Dieu », qui a retenu son attention : quand les coproducteurs sont écartés d’un projet sans ménage, il y a de fortes chances pour que l’affaire finisse devant les tribunaux.

Stéphanie Fontaine, notre spécialiste des marchés publics et des radars, a épluché pour Caradisiac le dernier rapport de la Cour des Comptes, portant sur l’usage fait des recettes du contrôle automatisé et des PV routiers en général. Les Sages de la rue Cambon regrettent, comme souvent, que ces recettes ne soient pas toujours utilisées pour la Sécurité routière.

Et parce que les anciens dossiers sont souvent fascinants, Jacques Duplessy et Antoine Champagne ont aussi publié dans Paris Match le récit d’un cold case : celui de Christophe Doire, un chasseur du Massif central retrouvé décapité le matin de noël 1995. 27 ans après, sa femme Maria vient d’être mise en examen.

Les vieux dossiers, Marjolaine Koch aime aussi s’y pencher. Elle a retracé le récit de l’Opération Merlin pour l’émission Affaires sensibles sur France inter : une opération durant laquelle la CIA aurait malencontreusement aidé l’Iran à avancer dans son programme d’armement atomique…

Côté enquête toujours, Frédéric Brillet nous révèle dans l’Express comment l’optimisation fiscale des entreprises permet de réduire à peau de chagrin la participation des salariés.

Et Sandrine Chesnel, notre spécialiste éducation, a dressé pour Témoignage Chrétien le bilan de la première édition complète du nouveau bac voulu par Jean-Michel Blanquer. En cette période d’examens, elle a aussi rencontré pour Le Parisien l’un des plus jeunes bacheliers de France, Noam, 14 ans. Spoiler : avoir 4 ans d’avance n’est pas si facile à vivre !

Pour finir, vous prendrez bien un peu de vacances ? Frédéric Brillet nous fait goûter aux joies du camping-car, qui séduit les retraités comme de jeunes nomades, dans le dernier numéro de Capital. Et si jamais vous partiez en congés le cœur lourd d’une envie de renouveau dans votre vie professionnelle, mettez à profit cette période pour réfléchir à la possibilité de se reconvertir sans lâcher son job : cela s’appelle le « side project », et c’est Yves Deloison qui évoque cette solution dans Vives Média de Bayard Presse.

Bonnes vacances !

Catégories
Société

MÉTAVERS – Nos cadors du jeu vidéo s’emparent de ce nouveau monde

Créer des décors virtuels, Ubisoft, The Sandbox et autres savaient déjà faire. Ils mettent désormais leur créativité au service du Web3, un monde participatif où c’est vous, ou plutôt votre avatar, qui invente l’avenir.

Catégories
Environnement

Le nudge, un coup de pouce pour la planète

INCITATION Entreprises et collectivités locales se convertissent aux nudges pour influencer les comportements.