Catégories
Société

Le « M. Contravention » faisait payer ses PV par l’administration

Le préfet Jean-Jacques Debacq, qui dirige l’usine à procès-verbaux issus des radars automatisés, a fait payer par son administration les contraventions routières du dimanche dont son véhicule de fonction a fait l’objet et échappe au retrait de point sur son permis de conduire.

Article paru dans Mediapart à lire ici.

Retrouvez tous mes articles sur cette affaire :

  • La justice ouvre une enquête sur les marchés publics des radars automatiques (Mediapart – 1er octobre 2016)
  • Radars automatiques : une plainte d’Anticor vise Thierry Breton, PDG d’Atos (L’Express – 23 décembre 2015)
  • Radars automatiques : Capgemini remplace Atos (L’Express – 4 novembre 2015)
  • Radars, amendes : OPA sur les PV (L’Express – 23 juin 2015) : Le traitement automatisé des infractions routières rapporte gros à l’Etat… mais aussi à des entreprises privées comme Atos, qui détient un monopole de fait sur la gestion du centre national installé à Rennes. Un rapport confidentiel (de l’Inspection générale de l’administration – IGA) pointe les faveurs dont a bénéficié la société informatique depuis douze ans. Révélations.
  • L’ex-Monsieur Radars dans le radar de la justice (Le Canard Enchaîné – 14 mai 2014) : Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire le 19 novembre 2013 pour faux et usage de faux, ainsi que détournement de fonds publics, à l’encontre de Jean-Jacques Debacq, l’ancien directeur de l’Agence nationale de traitement automatisé des infractions (Antai).
  • Les contrats passés par “Monsieur PV” intriguent le ministère de l’intérieur (Mediapart – 5 novembre 2013)

Catégories
Société

Moulin-Fournier : la fin du calvaire

L’enlèvement de cette famille d’expatriés français au Cameroun en mars 2013 par les terroristes du groupe Boko Haram au Nigéria avait provoqué un grand émoi, notamment à cause de la présence de quatre  enfants. Après un mois de détention, ils ont été libérés sains et saufs.

Jacques Duplessy et Liseron Boudoul (TF1) racontent pour Paris Match leur calvaire, leur libération et les dessous des tractations.

Catégories
Société

Guitariste, homme d’affaires et… notaire

JEUNE AFRIQUE – Né au Cameroun, tour à tour guitariste, homme d’affaires et notaire, Edmond Kwedi-Ekambi a déjà vécu 10 vies. Son truc ? Travailler toujours sans jamais se prendre au sérieux.

Article paru dans la rubrique Parcours de Jeune Afrique.

Catégories
Société

Les grandes oreilles de la France

L’affaire Snowden a révélé l’ampleur des écoutes réalisées par la NSA américaine. Mais la France n’est pas en reste. Une enquête de Jaques Duplessy, publiée dans Paris Match et dans Ouest France en juin 2013, avec la collaboration du site d’information reflets.info, révèle la machine de guerre française pour écouter le net. Les écoutes de la France repose sur les moyens des services de renseignements comme la DGSE, mais aussi sur une alliance avec des sociétés qui vendent du matériel d’écoutes ou installent les câbles sous-marins pour l’internet. Comme les écoutes de la NSA, les grandes oreilles françaises échappent en partie à la loi. Et les entreprises qui vendent le matériel d’écoute ne sont pas très regardantes sur les droits de l’Homme.

Catégories
Société

Syrie : vers une partition à la bosniaque

Le père Paolo Dall Oglio, jésuite, a été expulsé de Syrie en raison de ses positions favorables aux opposants au président Syrien Bachar el-Assad. Jacques Duplessy l’a rencontré lors de son passage à Paris en mai 2013 où il présentait son livre La rage et la lumière (éd. de l’Atelier). Le père Dall Oglio réclame que les pays européens arment les rebelles pour accélérer la chute du président syrien. Il nous livre son analyse sur l’avenir des chrétiens en Syrie.

Cette interview est parue dans quotidien Ouest France le 18 mai 2013. Depuis cette date, le jésuite a été enlevé alors qu’il allait négocier la libération de prisonniers du mouvement islamiste de l’Etat islamique d’Irak et du Sham. Des rumeurs de son exécution ont circulé mais une source en avril 2014 affirme qu’il est toujours vivant.